Loading

Quand et comment changer sa plaque d’immatriculation ?

Chaque véhicule terrestre, que ce soit une motocyclette, un camion, une voiture ou autre, doit avoir ce qu’on appelle une plaque d’immatriculation. Cette dernière est un ensemble de caractères (chiffres et/ou lettres) permettant d’identifier l’engin auquel elle est fixée. Celle-ci permet, de plus, de prévenir tout vol possible ou infraction de code de la route.

Quand changer sa plaque d’immatriculation ?

Pour répondre à cette question, il faut tout d’abord se positionner selon à ce qu’on est immatriculé selon l’ancien système d’immatriculation (FNI) ou bien le nouveau.

Dans le premier cas, le changement de la plaque d’immatriculation doit se faire à la suite de chaque changement de carte grise dans un délai ne dépassant pas 48h. Le nom respect de cette consigne est considéré comme infraction et expose le propriétaire du véhicule à une amende. Pour procéder à ces changements, il est préférable d’entamer la procédure d’obtention du certificat immatriculation en ligne. Ceci reste bien sur plus rapide et moins couteux.

Dans le second cas, plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’un changement de plaque (illisibilité du contenu, dégradation de l’état, détachement,…).

Comment procéder au changement ?

En fait, il faut avouer que le changement d’une plaque d’immatriculation n’est pas la mer à boire et n’est pas cher non plus. Pour passer à l’action, vous devez juste trouver un centre auto convenable et être muni de votre carte grise. L’opération ne prend que quelques minutes et le prix varie entre 10 et 20 € selon le modèle de votre voiture. Le prix dépend aussi de si vous allez faire la pause vous-même ou la sous-traiter au personnel du centre auto. N’oubliez tout de même pas que si vous choisissez la première option, vous devez avoir le matériel nécessaire chez vous (pince à riveter, rivets, perceuse à forets, forets,…).

Mettez en tête aussi qu’un soin particulier doit être donné à la fixation de la plaque d’immatriculation. Pourquoi ? … Une plaque amovible, modulable ou mal fixée peut vous faire payer une amende allant jusqu’à 750 €. Celle-ci ne peut être fixée qu’avec des rivets et il est strictement interdit de la fixer avec des vis.

Pour ce faire, il faut bien positionner la nouvelle plaque en utilisant l’ancienne plaque comme gabarit et puis insérer les rivets dans les trous préalablement percés avant de les fixer avec la pince à rivets.

Mais avant tout, ayez toujours le réflexe de bien vérifier que les caractères sur votre nouvelle plaque sont les bons.